La méthode de rangement Konmari

Marie Kondo, une jeune femme Japonaise consultante en rangement a créé il y a quelques temps une nouvelle méthode de rangement nommée la méthode Konmari. Décrite dans son livre « La magie du rangement », elle propose une approche différente basée sur le bien être et l’optimisation de la place disponible.

Le rangement commence par le tri

La première étape consiste à déterminer ce que vous souhaitez garder et vous débarrasser du reste, futile ou dispensable. Si jetez des objets de son intérieur ou des vêtements de sa penderie peut être psychologiquement pénible, Marie Kondo conseille de garder surtout ceux qui ont une importance fonctionnelle au quotidien. Nous avons tous des objets que l’on garde « par habitude » ou « au cas où » même si ils ne servent plus depuis longtemps ou même des vêtements achetés mais jamais portés. Marie Kondo est sans pitié pour eux : ils doivent disparaître ! Un tri « agressif » qui pourra en choquer certain(e)s. Toutefois, dans sa méthode Konmari, la consultante en rangement explique qu’il faut séparer les objets qui nous font plaisir des autres. Conservez quelque chose qui a une valeur sentimentale surtout si il vous est vraiment nécessaire. Son mot d’ordre : allez de l’avant ! Ne vous encombrez pas avec ce qui vous rappelle le passé.

Marie Kondo et son livre La magie du rangement

Source image : delightson

Classer pour mieux ranger

Après avoir conservé l’essentiel, vient la deuxième étape du processus : le classement. Néanmoins, ce classement doit avoir une logique qu’il faut appliquer. La méthode Konmari incite à regrouper les objets par thèmes. Les vêtements entre eux, les livres entre eux, etc…chaque chose à sa place, dans un meuble ou une pièce en particulier. Fini de laissez traîner un bouquin par ci, une paire de chaussures par là. L’autre idée de Marie Kondo, c’est de privilégier le rangement à la verticale. Partant du constat que dans un pays comme le Japon, où les logements sont plutôt petits en général, il faut savoir ranger le maximum dans un minimum d’espace. Cette technique, assez inhabituelle au premier abord, ne permet pas seulement de gagner de la place dans un tiroir ou une étagère mais aussi de donner de la visibilité à ce qui s’y trouve. Tous les vêtements du tiroir sont directement visibles et accessibles, aucuns cachés au fond, sous une pile d’autres vêtements.

Rangement d'un tiroir avant et après

Source images (montage) : memedanssesorties

Avec plus de 2 millions d’exemplaires de son livre vendus en quelques mois, on peut considérer sans trop s’avancer que la vision du rangement de Marie Kondo a su convaincre de nombreux adeptes et fait des émules. Allez vous à votre tour suivre la méthode Konmari pour donner une seconde vie à votre intérieur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *